Saint-alban, Aucamville, Bruguières, Launaguet, Fenouillet, Fonbeauzard, lespinasse, Pechbonnieu, Seilh, Gratentour.

Sophrologie, gestion du stress et bien-être

Gestion du stress, Sophro-relaxation Toulouse, Castelginest - 0661816346 -

Sophrologie
du lundi au vendredi
de 8h30 à 18h30
sur rendez-vous

Tel : 06.61.81.63.46

Tout le monde peut
 recevoir un soin :  Enfants, adolescents, adultes, personnes âgées

* INFORMATIONS *
 

 Sophro - groupe tous les 1er mardis du mois.

*

Formation / Initiation :

 Initiation Réflexologie plantaire

Formation Reiki Usui

Partenaires

Aide a domicileBalma & Castelginest
 Célia Fertilité
Célia Fertilité

Les impacts du stress

Sophrologie - Etats émotionnels

Certaines émotions négatives sont de l'ordre automatique. Parfois une situation est perçue comme un danger (un regard, un son, une odeur) et instantanément une émotion négative remonte avec tout son pakaging de sensations désagréables.

La situation ayant été jugée négative par notre système limbique (exemple : les peurs) est que la seule réponse connue par celui-ci est une réaction négative face à la situation.

Ces émotions sont parfois intenses, violentes et souvent incontrôlables dans l'instant. Ces émotions fatigues, elles prennent leurs source dans notre inconscient même si notre conscient sait qu'il n'y a pas de raison d'avoir peur. La plus part du temps la source de ces peurs remontent à notre histoire personnelle.

Il suffit d'un seul phénomène se rapprochant d'un souvenir enfoui voire traumatique. Ce stimulus va déclancher une réaction en chaîne comme si nous étions en danger.

Au fil des ans, ce type de réaction émotionnelle va se transformer en habitude. L'automatisme va se déclancher même si il n'y a pas de danger immédiat. Ce qui nous emprisonne dans une sphère d'émotions négatives qui se propagent dans tout notre corps.

Plus l'habitude émmotionnelle est ancienne, réccurente, plus il devient compliqué de stopper ce type de réaction.

C'est pourquoi la sophrologie peut vous aider avec les techniques de relaxation, la visualisation guidée, de geste réflexe pour comprendre et gérer les émotions négatives.

Véronique Chiarella - Sophro-relaxologue - Toulouse - 06 61 81 63 46

 

Sophrologie - questions - réponses

Quelques questions - réponses sur le déroulement d'une séance de sophrologie.

Que dois-je faire de mes pensées ?

Pendant les séances de relaxation vous allez apprendre à ne plus les considérer les pensées comme des ennemies. Le cerveau pense et pensera toujours ! Le mieux à faire est que lorsqu'une pensée surgie, considérez la comme elle est, juste une pensée, car c'est un mouvement naturel de l'esprit et rien de plus que ça.

Comment faire quand mon esprit, mes pensées m'enmènnent ailleurs !

Lorsque c'est le cas, le simple fait de s'en appercevoir permet de stopper le vagabondage mental et ainsi vous pouvez revenir à ma voix qui vous guide. Rien d'important, c'est normal. Avec de la pratique, vous saurez regarder ces pensées avec bienveillance.

Que faire de mes pensées négatives ?

Ce qu'il faut savoir c'est qu'une pensée négative apporte toujours une émotion négative. Et, une émotion négative fait apparaître de nouvelles pensées négatives. C'est un cercle vicieux qui peut amener à un état dépressif. Les séances de sophrologie vont vous permettre de prendre conscience de ce mouvement du cerveau et de pouvoir observer ce phénomène sans jugement.

Quel est le meilleur rythme pour ma pratique ?

La sophrologie va vous permettre à mesure des séances d'être autonome, un entraînement régulier est nécessaire pour en voir les effets durables et visibles. Vous aurez donc à la maison des devoirs à effectuer entre les séances. Le rythme est propre à chacun, chacune selon le temps disponible, l'objectif. Vous saurez mettre en place dans votre vie quotidienne des moments de pauses sacrées chaque fois que cela est possible (au travail, à la maison). Ces instants de pauses (courtes) imprégneront votre journée de calme et de sérénité.

Comment faire si je m'endors pendant la séance ?

Si vous avez du sommeil en retard, une séance de sophrologie peut vous conduire au bord de l'endormissement. Pendant la séance je vous observe et veille sur vous. Je suis là et je vous ramène doucement à la séance. Car il serait dommage de passer à côté.

Que faire si je vie mal une séance de sophrologie ?

Si vous avez mal vécu une séance par manque de concentration ou de relaxation, que les pensées ont parasité votre détente recherchée, au lieu de vous dire : "Je suis nul, ce n'est pas fait pour moi, je n'y arriverai jamais" Commencez par inverser ces pensées négatives par "C'est une journée sans, j'étais trop préocupé aujourd'hui". Cela ne remet pas en cause votre capacité à pratiquer au contraire vous devenez optimiste !

Véronique Chiarella - sophro-relaxalogue - Castelginest. Tél. : 06 61 81 63 46

 

Visualisation guidée - Méditation guidée

La concentration est l'art de fixer son attention sur un point. Elle implique un certain effort, une tension. Lorsqu'elle s'applique à une image intérieure, la concentration est plus naturelle, plus relâchée car l'image capte notre attention, occupe notre champ mental et produit du sentiment et de la sensation.

Une image positivie évoquée durant l'instant privilégié de la séance s'imprègne de votre ambiance intérieure, de votre sensorialité présente et de votre état de relaxation.

Au fil des visualisations, l'image devient à son tour créatrice des sensations et des sentiments vécus lors des séances. Après un entraînement régulier, elle peut être évoquée dans votre quotidien lorsque le besoin de retrouver du positif, du bien-être ce fait sentir. Elle infuse alors ce bien-être.

Les bienfaits de la visualisation guidée (signe-signa) :

- un sentiment de paix,

- Le corps se relâche,

- La respiration est calme,

- Le coeur bat calmement,

- Diminue le rythme et l'intensité des pensées,

- Le repos cérébral augmente,

- Réveille et stimule les défenses naturelles du corps.

Au fur et à mesure des entraînements, l'image se chargera de sérénité, de calme. Vous pourrez alors l'utiliser comme un réflexe de détente.

Les séances de sophrologie "Signe-signa" permettent d'ancrer les sensations de calme et de paix. Chez vous, vous saurez restituer les mêmes sentiments de calme, de bien-être et de paix. (Technique de relaxation proche de la méditation)

Véronique Chiarella - sophro-relaxologue - Tel; 06 61 81 63 46

La pensée agit sur le corps, la sophrologie a pour mérite de ne pas négliger cette communication non verbale essentielle.

Evacuez le négatif - sophrologie

Afin de réduire les tensions musculaires, les émotions et les pensées négatives, la sophrologie offre un panel large d'exercices : les mouvements dynamiques, les techniques de relaxation, la visualisation.

Les exercices de relaxation dynamique ont pour but la réduction des tensions : musculaires, mentales et émotionnelles.

Les séances de sophrologie vous apprennent à évacuer les sensations négatives pour pouvoir les évacuer par la suite dans votre quotidien. Vous parviendrez à vous liberez des sensations désagréables comme le stress, les tensions, le mal-être.

Pendant une séance de sophrologie vous êtes pour ainsi dire en apprentissage pour apprendre à évacuer le négatif. Les facultés une fois acquises vous serviront dans votre quotidien à évacuer les sensations inconfortables. Vous serez en mesure d'évacuer rapidement toute tension lors d'un pic de stress.

Après quelques séances de sophrologie "Déplacement du négatif", vous pourrez réaliser vous-même à chaque fois que ce présentera une tension forte ou une sensation inconfortable qui vous envahit, l'exercice. Vous aurez à votre disposition un outil à la gestion du stress pour gérer une émotion envahissante, évacuer les émotions négatives.

Vous retrouvez votre force, vos ressources internes et physiologiques.

Pour info et contact : Véronique Chiarella - Sophro-relaxologue - Tel. 06 61 81 63 46

"L'entraînement à la relaxation apprend une nouvelle manière d'être, une sensation d'une certaine main-mise possible et non violente sur le flux psychique incontrôlé, prend peu à peu naissance. le sujet acquiert un "frein", un "régulateur", qui le gratifie, le motive, le sécurise et lui redonne confiance." (Suzanne Dedet)

Sophrologie et respiration

La sophrologie et respiration :

Le stress ou l’anxiété dès lors qu’ils mettent en jeu le système nerveux, provoquent des tensions au niveau de la zone abdominale, principalement la zone digestive. Il est réputé pour avoir une influence sur le pancréas, les surrénales. Il est censé être le siège du pouvoir et de la colère. Le plexus solaire est lié à l’énergie vitale, à la confiance en soi, à la motivation. On a donc tout intérêt à favoriser la détente de cette zone du ventre, véritable siège des émotions comme la colère, la peur.

Lors de séance sophrologique je vous donne des instructions pour l’auto massage du ventre.

Pensez à certaines expressions comme : J’en ai le souffle coupé, j’ai besoin d’air, tu m’étouffes, de l’air !, tu me pompes l’air, respire un bon coup ça ira mieux ! La respiration c’est aussi notre façon de communiquer notre capacité à s’exprimer. (Source Shenti)

Sophrologie - stress - burn-out

Stress - burn-out :

Le stress peut être défini comme une réaction de l'organisme à une agression ou à un changement extérieur. Il y a différentes phases de réponse au stress, la dernière étant la phase d'épuisement avec l'apparition de troubles somatiques et de syndromes de burn-out.

Le burn-out est une des conséquences ultimes du stress, mais que tout stress n'entraîne pas forcément un épuisement professionnel. Cependant, ses effets sont multiples et certes non négligeables. On peut les classifier en différentes catégories, dont les conséquences physiques parmi lesquelles nous recensons tout ce qui est ressort du somatique et du psychosomatique comme les céphalées, les maladies de l'appareil digestif, les maladies cardiovasculaires, les douleurs de la colonne vertébrale et les TMS.

Il faut ajouter les conséquences cognitives du stress parmi lesquelles nous comptons les troubles de l'attention et de la concentration ainsi qu'une entrave à la capacité de prise de décision.

Le stress peut également avoir des conséquences psychiques, qui se traduisent notamment par l'apparition ou un accroissement de l'irritabilité et de l'anxiété que peut ressentir l'individu, mais également par des conduites addictives (nicotine, alcool, drogues, médicaments) et des troubles du sommeil susceptibles de conduire comme nous le savons vers la dépression.

Ces différents effets du stress ne sont bien sûr pas indépendants les uns des autres. Ainsi, les maux psychiques peuvent à leur tour entraîner des troubles physiques et cognitifs et vice versa. Ce sont des rétroactions qui font que le stress, qui à l'origine était une réaction d'adaptation, a, lorsqu'il devient chronique, l'effet opposé. 

Le stress empêche alors l'adaptation aux changements et devient un mécanisme de défense par rapport à un surplus de stimulation.

Il s'agit bien d'un phénomène réel et actuel au regard d'une récente étude de TNS-Sofres, selon 38% sondées estiment que leur travail les stresse. 

Gestion du stress (sophrologie) :

La gestion des effets du stress devra se faire à plusieurs niveaux de manière à inclure les aspects physiques et psychiques. La sophrologie est particulièrement pertinente en ce sens qu'elle combine un travail statique à un travail dynamique, tout en faisant appel à des images mentales positives et d'affirmation de soi dans le quotidien. 

Cette technique, en raison de la détente physique et mentale qu'elle génère, facilite l'accession à un état d'équilibre intérieur, qui, à condition d'être pratiqué régulièrement, permet de faire face dans un monde du : "toujours tout, toujours plus vite !".

De manière préventive, la sophrologie, permet de prévenir le cercle vicieux du stress, l'anxiété, de ralentir le rythme.

Pour info et contact : Véronique Chiarella - Sophro-relaxologue - sur rendez-vous du lundi au vendredi - Tel. : 06 61 81 63 46

burn out

Sophrologie et stress

"Inspirant, je calme mon corps, expirant, je souris, demeurant dans l'instant présent, je reconnais toute la merveille de cet instant"

Tich Nath HANH

Sophrologie et stress :

Le stress, avec l'anxiété et la dépression constitue une des premières demandes en sophrologie. Hors le stress est un phénomène normal, ce n'est pas une maladie, mais une réaction d'adaptation de la personne soumis à des stimulations externes. Lorsqu'elle est plongée, sans possibilité de récupération, le stress pose problème. Le stress fait donc partie de la vie de tous.

Cependant certains modes de vie, personnels ou professionnels, certaines personnalités font que le niveau de stress et ses conséquences peuvent considérablement varier d'une personne à une autre.

Les premières concernant le stress furent menées par Hans Selye (1907 - 1982), médecin de l'Université de Prague, puis chercheur à l'Université de Montréal. Il décrivit l'ensemble des symptômes spécifiques apparaissant au cours d'une situation de stress quel que soit la nature de l'agression. Il s'agit de syndrome général d'adaptation qui de développe en 3 phases, une phase de réponse initiale dite d'alarme, un stade d'adaptation dit de résistance et une phase d'épuisement. Cette phase d'épuisement survient quand la situation stressante persiste dans le temps et entraîne l'angoisse, la dépression, des troubles physiques ou psychosomatiques.

Toute situation génératrice de stress appelle un ensemble de réponses d'ordre physiologique, émotionnel ou comportemental.

Au niveau physiologique, on observe des tensions musculaires, des tensions respiratoires (souffle court), des désordres digestifs, des troubles du sommeil, des douleurs dont fréquemment des céphalées, de la fatigue.

Au niveau émotionnel, on observe une agitation, une irritation, une indécision, des inquiétudes, de l'anxiété pour tout, un manque de joie pouvant aller jusqu'à la mélancolie, des difficultés à se concentrer, une baisse de libido, une faible estime de soi.

Au niveau comportemental, on observe une perception négative de la réalité, une désorganisation, des difficultés relationnels, un absentéisme accompagné d'une tendance à l'isolement, abus de produits toxiques (caféine, alcool, tabac et autres toxiques), évitement des situations exigeantes. 

L'étude du stress nous renvoie au agents stressants qui le déclenchent et le renforcent. Ces agent stressants se trouve tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel. 

Dans le domaine personnel, ces agents sont en lien avec des pertes affectives, tels que des deuils, des séparations, des éloignements, de la solitude, des difficultés financières, avec des conflits, tels des conflits familiaux ou amicaux, des mésententes conjugales, un déménagement, un changement de situation, une modification de rythme de vie, un évènement familial heureux (mariage, naissance), avec des contraintes physiques telles qu'un manque de sommeil, une maladie, la présence d'un bruit, un accident, une catastrophe naturelle.

Dans le domaine socioprofessionnel, ces agents sont en lien avec la perte, tels que la retraite, le chômage, la perte financière, avec les frustrations telles la précarité de l'emploi, l'insécurité par rapport à sa carrière, avec des conflits, tels des tensions ou des pressions (manque de convivialité ou de communication), de l'humiliation ou du harcèlement, avec des changements, tels que des mutations, des rythmes de travail variables, des surcharges de travail, avec de mauvaise conditions de travail, tels que des horaires inconfortables ou problématiques, de mauvaise organisations, du bruit, de la chaleur, de la poussière.

Un autre agent stressant présente un caractère particulier, il s'agit du stress post-traumatique qui fait suite à une expérience vécue comme traumatisante d'un point de vue psychologique. Cela concerne les violences physiques, sexuelles, les accidents ainsi que les catastrophes ou les faits de guerre. La personne est alors envahie, débordée et opère de façon inconsciente un retour permanent sur l'évènement traumatique. Tout ce passe comme si elle revivait l'évènement en état de veille et également dans les rêves. De plus, un évènement traumatique peut en révéler d'autres, peut en faire revivre d'autres, selon le processus bien connu de l'avant-coup. Cet envahissement de la conscience donne lieu à des insomnies, des états dépressifs, parfois d'actes violents et parfois de conduite addictive.

La sophrologie, la relaxation peuvent intervenir en soutien, en accompagnement sur la gestion du stress en prenant conscience du niveau du stress présent pour mieux le maîtriser.

Véronique Chiarella - Sophro-relaxologue. Tel. : 06 61 81 63 46 - 5 allée de l'esparcette, 31780 Castelginest.

 

burn out sophrologie

Sophro-relaxation - Gestion du stress et émotions

Gestion du stress et des émotions / Respiration et cohérence cardiaque

Respiration et cohérence cardiaque, c’est une méthode de gestion du stress et des émotions. Ce n’est pas une méthode de relaxation ou de méditation. Elle est utilisée depuis plusieurs années dans les entraînements des pilotes de l’armée de l’air, chez de nombreux sportifs professionnels de haut niveau (J.O.)

Votre cœur est en permanence en accélération et décélération. Quand vous prenez votre pouls, la plupart du temps votre cœur bat de façon régulière à un certain rythme. Mais ce que l’on ne perçoit pas, c’est que entre deux battements, votre cœur s'accélère et ralentit en permanence. L’équilibre de votre corps (digestion, température, tension, etc ...) et donc le rythme cardiaque est dirigé par le système nerveux autonome qui se compose du système sympathique (accélérateur) et parasympathique (freinateur).

Il y a toujours un équilibre entre ces deux systèmes sauf dans certaines situations. Vous ne pouvez pas contrôler ce système autonome. En fait, si c'est possible ! Par la respiration consciente notamment sous forme de cohérence cardiaque.

L’objectif d’une séance de cohérence cardiaque est de vous mettre dans un état de neutralité de ces deux systèmes, en équilibre. A ce moment vous ne ressentez rien. Vous êtes dans un état de neutralité de vos émotions. Ce n’est ni agréable, ni désagréable.

Quand on respire, le cœur accélère. Quand on expire, le cœur ralentit. La respiration volontaire a une action sur le système autonome.

Lorsque vous prenez une respiration volontaire et contrôlée alors vos inspirations et expirations deviennent amples et régulières. A ce moment là le cœur se synchronise avec la respiration. C’est cela la cohérence cardiaque.

Si vous faites des respirations amples, lentes et régulières à un rythme de 6/minutes, alors vous entrez en résonance cardiaque. La courbe de votre respiration et de votre pouls entrent en résonance. L’amplitude de votre pouls est maximale et c’est là que l’on a les effets bénéfiques.

Les effets bénéfiques de la cohérence cardiaque en quelques heures sont :

  • Augmentation de la DHEA (Hormone de la jeunesse)
  • Baisse du cortisol (Hormone du stress)
  • Renforcement du système immunitaire
  • Augmentation de l’ocytocine (Hormone de l’amour, de l’attachement social, de vos relations  avec les autres)
  • Baisse de la tension artérielle
  • Favorise la mémorisation, la concentration, la communication
  • Calme, effet de lâcher prise

Après une séance vous vous sentirez apaisé, comme si une nouvelle journée recommençait, en pleine forme, plus conscient de vous et de votre environnement.

La méthode est d’être dans un endroit calme, sans bruit, le téléphone éteint. Un endroit où vous ne serez pas dérangé. Au début allez toujours au même endroit mais avec de l’entraînement vous verrez que n’importe quel endroit vous conviendra : votre voiture, l’ascenseur,  les toilettes … etc. La respiration est abdominale, le thorax ne bouge pas, les épaules ne se soulèvent pas, l’inspiration se fait par le nez et l’expiration par la bouche.

La respiration de cohérence cardiaque est à faire 3 fois par jour, 6 respirations par minutes (une respiration = une inspiration et une expiration de chacune 5 secondes) pendant 5 minutes.  Exercice à espacer d’environ 4 heures.

Le premier exercice est à faire le matin (c’est la plus importante de la journée) et ce doit être la première chose à faire en vous réveillant. La deuxième 4 heures après, en milieu de matinée ou vers midi  « La plus difficile à placer car reconnaissons le même 5 minutes quand ont est au travail ce n’est pas facile, mais ça s’apprend ! » La dernière en milieu d’après-midi.

3 fois 5 minutes c’est peu dans une journée et pourtant c’est une habitude à prendre et comme toute habitude ça ne se fait pas tout seul. Quand on a pas l’habitude, 5 minutes c’est long.  Au bout de 3 minutes les pensées reviennent à la charge au risque de vous faire sortir de votre relaxation et concentration, mais plus vous ferez l’exercice mieux ça ira.

Des applications sur téléphone portable, des vidéos sur internet sont disponibles  pour vous assister dans la pratique de cette respiration.

Application mobile : Respirelax (Gratuit)

lien youtube : https://www.youtube.com/watch?v=bM3mWlq4M8E

 

Pour information et contact : Véronique Chiarella - Sophro-Relaxologue - 06.61.81.63.16

 

depression sophro relaxation

Méditation et Relaxation

Méditation et relaxation Sophrologique

Je vous propose des séances de sophro-relaxation ou de méditation guidée. La recherche de bien-être et de mieux-être sont parentes sauf que la pratique en elle même change quelque peu.

La méditation guidée, la méditation de la pleine conscience demande un peu d'entraînement et peut se pratiquer n'importe où une fois la technique adoptée.

Les séances de sophro-relaxation ou de méditation ouvrent la conscience à passer au rôle d'observateur et non plus victime des pensées négatives.

La pratique permet avec le temps de substituer les pensées  quotidiennes négatives polluantes et ancrées, en pensées positives.

En position assise ou allongé suivant votre profil vous pourrez reprendre confiance en vous.  Le fait de libérer les émotions comme la colère, la tristesse vous apporteront une véritable relaxation profonde des sensations physiques (tensions, courbatures) et un mental calme, apaisé.

La séance dure 40mn à 60mn et se termine par un échange afin de faire un bilan de vos sensations et des bénéfices ressentis.

Gestion des émotions

Gestion des emotions

 

La sophrologie apprend à se détendre pour prendre de la distance avec ses émotions et ses a priori mais elle apprend aussi à se concentrer sur l'écoute de ses ressentis. C'est la combinaison de ces deux intentions qui optimise les prises de conscience. Le processus sophrologique ce déroule en deux étapes : la détente du corps et du mental, la concentration sur l'écoute de ses ressentis.

Les 4 émotions de base sont la joie, la peur, la tristesse, la colère. Mais une émotion c'est quoi au juste ? Une émotion est une réaction vécue avec une grande intensité lié à son environnement, elle est propre à chaque personne. La réaction est plus ou moins forte en fonction de votre personnalité aussi de votre état psychologique du moment.

Lorsque l'émotion se manifeste et qu'elle est exprimée alors l'équilibre revient et tout va bien, dans le cas contraire l'émotion se figer dans l'inconscient. Une émotion exprimée libère les tensions, les manifestations. Une émotion mal vécue prise comme un obstacle ou une faiblesse, est automatiquement étouffée et s'installe en mode sous-terrain pour ressurgir de toute façon à moment ou un autre.

La sophrologie permet de faire un travail sur soi, de gérer les émotions, de libérer les blocages, de dénouer les noeuds. C'est un outil d'aide au développement personnel. Les séances permettent d'apprendre à reconnaître les émotions, à les accepter. C'est ce qui va vous permettre de prendre de meilleures décisions, de mieux communiquer, d'améliorer votre sens relationnel et d'être moins stressé et cela commence par l'écoute et la découverte de son soi intérieur.

Les séances sont d'une durée de 40 mn à 60 mn.

Véronique Chiarella - Castelginest - Sophro-relaxation