3 manières de se libérer des pensées négatives

Le cerveau est en mode automatique, vous ne savez plus où se situe le frein à main ! Vous ruminez, ça tourne en boucle. Pourtant vous avez les manettes sous la main et vous ne savez plus comment ralentir les pensées négatives. Vous oubliez que vous êtes maître de vos pensées et de ce que vous en faites.

Il est courant de s’identifier aux pensées, mais… sont-elles vraies ? Quel impact ont vos pensées sur votre humeur, vos journées ? Quel est votre 1re pensée au réveil ? Est-ce nécessaire ? Avez-vous besoin de penser à tout cela ? Personnellement, comme tout le monde je pense, je fais la distinction entre mes pensées et leurs validations, qui entraîne ou non une action.

Reprendre le pouvoir sur ses pensées et changer votre perception de celles-ci, c’est vous permettre de retrouver la bonne humeur, d’avoir des pensées plus neutres, plus objectives. Au fur et à mesure, vous allez reconditionner votre mode de fonctionnement délétère en un mode de fonctionnement plus harmonieux, au service de votre santé physique et mentale.

Attention à la nouvelle vague « Je vais bien, tout va bien » Dixit notre ami Dany Boon. Le but n’est pas de rentrer dans le positivisme à tout prix, c’est contre productif. C’est simplement de remettre le curseur à sa juste place.

Je vous transmets 3 astuces pouvant vous aider à gérer les pensées négatives, à vous de choisir celles qui raisonnent en vous, vous pouvez tester, changer, observer comment cela agit en vous.

1ère astuce : Prendre soin de soi à 100%

« Je prends soin de moi, de mes pensées, de mes émotions ». Voilà une 1re pensée à mettre en place tous les matins au réveil. Prendre soin de soi ce n’est pas être égoïste, c’est avant tout se reconnaître comme un être précieux. Ne dit-on pas que pour aider les autres il faut d’abord s’aider soi-même ?

2ème astuce : Revenir à la respiration consciente

Lorsque vous vous apercevez que vous pensez penser pour penser, blablabla, il vous suffira de revenir à votre respiration. « Comment je respire ? Quelle est mon émotion à cet instant ? »

Au début vous ferez cela mille fois dans votre journée, ne vous jugez pas si c’est le cas, c’est normal. Pendant des années vous avez laissé les pensées en mode automatique. Reprendre conscience de ses pensées, revenir à chaque fois sur votre respiration, cela permet de ralentir les pensées négatives, de revenir à soi, d'être dans l'instant présent.

3ème astuce : Etre bienveillant avec soi même et les autres

Appliquez les Accords Toltèques pour améliorer votre manière de penser, prendre du recul sur un mode automatique qui vous dessert. Reprenez ces accords et faites-en un mantra, ainsi vous pourrez améliorer votre relation de vous-même à vous «M’Aime» et vos relations aux autres.

1 - Que votre parole soit impeccable : C’est de vous respecter, de ne pas vous auto-saboter du genre «Je ne suis pas assez ceci-cela». Parlez avec intégrité, n’utilisez pas de paroles et/ou pensées contre vous même, ni sur autrui. Appliquez la communication non-violente en pensées, en paroles.

2 - N’en faites pas une affaire personnelle : Dites-vous que ce que les autres disent ou font, cela est une projection de leur propre réalité, rien de plus. En pensant cela, vous sortez de la posture de victime. (Cette posture amène à beaucoup de pensées négatives, alors je vous invite à appliquer cet accord rapidement).

3 – Ne faites pas de suppositions : C’est d’avoir la force de poser des questions, d’exprimer ses besoins, de communiquer clairement, cela évite bien des soucis d’incompréhension. C’est d’arrêter de se faire des films sur une situation, alors que vous n’avez pas les réponses. Otez le doute dès que possible c’est permettre de ne plus penser en boucle sur une situation, ou fait qui vous perturbe l’esprit. Ne faites pas d’interprétations.

4 – Faites toujours de votre mieux : Si l’on part du principe que vous faites toujours de votre mieux, dites-vous : « Je fais de mon mieux à chaque instant ». Ne revenez pas en arrière, car avant, vous n’aviez pas les mêmes informations, les mêmes outils, etc. C’est toujours mieux que de culpabiliser, regretter, culpabiliser, ou de ruminer à revivre le même scénario. Exemple : allez marcher 30 min par jour, c’est mieux que rien.

5 - Soyez sceptiques, mais apprenez à écouter : C’est l’importance de toujours rechercher la source de l’information afin d’avoir accès à la vérité sans tomber dans l'Infobésité. Il est essentiel de toujours remettre en cause nos critiques négatives et nos croyances comme les peurs afin de nous demander si elles nous incitent à progresser et si elles nous sont bénéfiques, comme pour les pensées négatives, cela permet de switcher et de revenir à quelque chose de plus juste.

Toutes ces astuces sont là pour vous aider à penser plus positivement sans vous prendre la tête et ainsi ajouter des pensées plus lumineuses au quotidien.

Besoin d'un accompagnement en gestion du stress ? Retrouvez les offres lien ci-dessous.

bouton en savoir plus

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

 

3 astuces pouvant vous aider à gérer les pensées négatives, à vous de choisir celles qui raisonnent en vous, vous pouvez tester, changer, observer comment cela agit en vous.

   

Sophrologie
du lundi au vendredi
de 8h30 à 18h30
sur rendez-vous

Tel : 06.61.81.63.46

Guide imprimable Offert | Téléchargez l' E-book gratuit

oui je le veuxDiminuer le stress et l'anxiété, améliorer le sommeil, la digestion

couv 1